Copes, formation pour les professionnels de l’enfance, de l’adolescence et de la famille
Descriptif complet Programme détaillé Inscription

StageSM22-35 1060 €
Les "grossesses" adoptives

Un étayage précoce indispensable à la construction du lien

Début : lundi 26 septembre 2022

Durée : 28 h sur 4 jours

Paris

Ce stage aborde l'accompagnement spécifique de la première année de la parentalité adoptive. Les stagiaires feront eux-même l'expérience de différents niveaux d'accompagnement des familles adoptantes.

Les récentes avancées de la recherche et de l’expérience clinique en France amènent des réflexions particulièrement interpellantes qui mettent en évidence combien les souffrances précoces vécues par l’enfant (abandon, séparations, négligences, maltraitances, traumas) avant son adoption, impactent son développement neurologique et psycho-affectif, et fragilisent la construction du lien entre lui et ses nouveaux parents. Cet impact risque d’être d’autant plus important que les éléments traumatiques sont précoces, contrairement à certaines représentations persistantes à ce sujet.

Pour les professionnels qui encadrent de telles situations, il y a donc un enjeu fondamental spécifique à la première année de la parentalité adoptive. Il s’agit de mettre en place un accompagnement proactif des nouveaux parents, afin que ces derniers puissent apporter des réponses prévisibles et cohérentes aux besoins spécifiques de leur enfant. La régulation émotionnelle et l’installation d’un sentiment de sécurité de base, mises à mal par les traumas précoces vécus par l’enfant, requièrent des soins spécifiques au quotidien, permettant de restaurer autant que possible son vécu émotionnel et de l’aider à construire un lien de confiance avec son parent.

La formation propose aux stagiaires de penser et élaborer un dispositif de soutien de la «périnatalité adoptive» : préparer les «accouchements adoptifs» et accompagner le «4e trimestre» des grossesses adoptives tant nationales qu’internationales.

Animé par Anne-Marie Crine, psychologue et psychothérapeute, et Mireille Donny, psychomotricienne spécialisée en attachement.