Copes, formation pour les professionnels de l’enfance, de l’adolescence et de la famille
Descriptif complet Programme détaillé Documents à télécharger Inscription

StageSM24-29P 540 €
Le génogramme transculturel

Un outil thérapeutique pour mieux accompagner les familles qui viennent d’ailleurs.

Début : lundi 15 avril 2024

Durée : 14 h sur 2 jours

Paris

En partenariat avec Babel formation.

Le génogramme a été théorisé dans les années 60 aux États-Unis par l’École de Palo Alto. Instrument graphique puissant, il permet de coder chronologiquement les dynamiques transgénérationnelles des compositions familiales et des relations parentales. Par la réalisation et l’interprétation du génogramme, soignants et patients relisent le présent en le réinscrivant dans l’histoire de la famille élargie et coconstruisent des hypothèses de travail commun autour des patterns familiaux et des dynamiques relationnelles inconscientes.

Le processus thérapeutique se fondant sur une coconstruction soignant/soigné est fondamental en clinique transculturelle, où patient et soignant ne partagent pas la même culture.

Ce qui définit une famille est porté par la culture, les langues, les lieux, les migrations, les métissages. La migration vient donc complexifier cette définition de famille entre l'ici et l'ailleurs. La vulnérabilité des familles migrantes passe alors également par la capacité des soignants d’interroger l’institution famille au sens universel et singulier, grâce à une lecture psychologique, sociologique et anthropologique.

Coordonné par Alice Titia Rizzi, psychologue PhD, Maison de Solenn, centre Babel.