Copes, formation pour les professionnels de l’enfance, de l’adolescence et de la famille

Réflexion clinique autour des concepts fondamentaux à l’aune des pratiques actuelles

Le pont entre théorie, clinique et pratique se doit d’être au cœur de toute préoccupation des professionnels du soin et donc au cœur de la formation continue.

Le pont entre théorie, clinique et pratique se doit d’être au cœur de toute préoccupation des professionnels du soin et donc au cœur de la formation continue.

Les bébés, les enfants, les adolescents, les familles d’aujourd’hui traversent-ils les grandes questions du développement de la même manière qu’« avant », quand bien même la naissance de la vie psychique, sa complexité et son inscription dans la relation sont universelles et resteront toujours des questions actuelles ? Autrement dit : le soin est-il le même au fur et à mesure des changements dans la société ?

De plus l’évolution des institutions produit aussi des effets sur les pratiques :  inscrites dans une société plus libérale et plus précaire, nos institutions de soin sont dépendantes de politiques qui tentent de « remédier » à la complexité de la pensée par des méthodes de gestion sous-tendues par le contrôle, à peine déguisé, ou par la maîtrise des soins … 

Ainsi… il est parfois très difficile pour le professionnel qui accompagne, accueille ou soigne d’autres humains de se reconnecter à ce qui rend vivante l’expérience professionnelle : le sens de son travail se perd, se désolidarise des besoins de ceux qui sont accompagnés et ce, quelle que soit la place de chacun dans le monde du soin : accueillant, soignant, responsable, administratif…

Ce séminaire propose donc une réflexion clinique autour des concepts fondamentaux à l’aune des pratiques actuelles, des réalités cliniques et institutionnelles contemporaines.

Pour penser ces applications des notions théoriques et leurs avancées dans la clinique actuelle, le Copes souhaite aller au-delà d’une relecture de concepts et d’idées pour en explorer leur essence même : faire dialoguer pratiques de terrain et éclairages théoriques.

Il est proposé à toutes et à tous, en amont, pendant, après ou sans rapport avec une formation au Copes. Il a pour vocation de reprendre des thématiques fondamentales et transversales, en lien avec la réalité du travail de soin aujourd’hui.

 

19 janvier 2023, de 18 h à 20 h
Les liens premiers, Elisabeth Lévy et Bernard Golse

Observer les liens intersubjectifs premiers qui sont à l’origine de la construction du sujet : intérêts dans la clinique d’aujourd’hui.

9 février 2023, de 18 h à 20 h
L’oralité, Bernard Golse

De quoi parle-t-on quand on parle d'oralité ? En quoi l'oralité nous parle-t-elle du tissage des relations ? D’une bouche à l’autre, on verra que localité primaire et l’oralité secondaire nous offrent des voies de compréhension du développement et de certains de ses troubles.

09 mars 2023, de 18 h à 20 h
La place dans les générations : temporalités intemporelles, Sandrine Clergeau et Bernard Golse

La famille est une question intemporelle qui parcourt toute société, toute culture et chaque individu. Pour autant de grands bouleversements semblent apparaître : crise de l’autorité, interrogations des interdits fondamentaux, assignation de place et de genre… Qu’est-ce qui change et ne change pas dans les familles ? Qu’enseigne la clinique actuelle sur la différence des générations ? Est-il toujours pertinent de penser la famille avec ces repères ?

23 mai 2023, de 18 h à 20 h
La théorie de l’attachement et la psychanalyse : bébé-enfant-ado, Adèle Assous et Bernard Golse

Quelles applications pour la théorie de l’attachement et son lien avec la psychanalyse dans le contexte actuel des institutions et de l’évolution des représentations du soin ?

22 juin 2023, de 18 h à 20 h
Concepts de psychopathologies et classification nosologiques, Bernard Golse

Troubles « dys », troubles du spectre autistique, troubles neuro-développementaux, … n’en jetez plus ! Le DSM vaudrait-il désormais comme un manuel de psychopathologie ? La question aujourd’hui est de trouver ou de retrouver des classifications qui soient une aide pour le soin psychique et pour la définition de stratégies thérapeutiques véritablement spécifiques de chaque situation.

25 septembre 2023, de 18 h à 20 h
Le processus de séparation, Laurette Detry et Brigitte Touzanne

Se séparer pour s’individuer, une histoire du lien. Entre continuité et discontinuité, soin et enjeux de ce processus, du bébé à l’adolescent

5 octobre 2023, de 18 h à 20 h
Transculturel et clinique, Isam Idris

Faut-il considérer l’approche transculturelle comme un outil de soin supplémentaire ou précède-t-elle toute forme de pensée dans la clinique ?

23 novembre 2023, de 18 h à 20 h
Clinique institutionnelle et travail du groupe en supervision, Jean-Michel Carbunar et Xavier Moya-Plana

Soigner/ être soigné en institution implique de fait la question groupale. Qu’en est-il dans le contexte actuel des institutions ? Quelle est la place centrale de la supervision dans le tissage des liens que permet le collectif ?

 

Réservations et règlement exclusivement en ligne

Pour tout renseignement, s’adresser au Copes :
01 40 44 12 27
formation@copes.fr

Lieu du séminaire

Copes
26 bd Brune, 75 014 Paris (2e étage)