Copes, formation pour les professionnels de l’enfance, de l’adolescence et de la famille
Descriptif complet Programme détaillé Bonus Inscription

  StageSM22-76 1440 €
Formation à L’observation du bébé selon la méthode Esther Bick.

Début : mardi 25 janvier 2022

Paris

La formation à l’observation d’un bébé dans sa famille représente un moment fondamental de formation pour tous les professionnels de l’enfance et pour ceux qui sont confrontés aux niveaux primitifs de la pensée. Elle permet également aux professionnels ne travaillant pas avec les enfants de renforcer leurs capacités de compréhension des niveaux les plus archaïques du fonctionnement psychique de tout patient.

La méthode d’observation : la méthode d’observation d’un bébé dans sa famille, a été créée en 1948 par Esther Bick, psychanalyste et responsable de formation à la Tavistock Clinic de Londres. Elle se déroule en trois temps : l’observation dans la famille, la rédaction d’un compte-rendu détaillé par l’observateur et le séminaire avec le groupe de travail.

L’observation régulière du bébé commence dès que possible après la naissance, jusqu’à environs deux ans de l’enfant. L’observateur se montrera amical, sans toutefois avoir une participation active, il sera participant émotionnellement. Après l’observation, il prendra des notes les plus détaillées possibles sur ce qu’il a pu voir et sur ce qu’il a ressenti au cours de l’expérience d’observation. Ensuite, il présentera ses observations au cours du séminaire : ici chaque moment de l’observation sera analysé avec le concours du formateur et du groupe, processus permettant ainsi de déceler des aspects nouveaux grâce aux associations des participants. En effet, tout le groupe participe à l’élaboration de l’observation et l’enrichit par ses contributions.

Le processus d’observation permet à l’observateur et au groupe de travail d’assister au développement psychique et affectif du bébé au sein de sa famille en essayant de laisser de côté tout "savoir" et toute attente. Une attention particulière est donnée à tous les détails concernant le langage gestuel et les expressions corporelles, à travers lesquels le bébé communique à son entourage ses états émotionnels. Contrairement à d’autres types d’observation, une attention particulière est également portée aux émotions ressenties par l’observateur, en tant que moyen pour comprendre les vécus primitifs du bébé et celui de ses parents. L’observateur renforce ainsi sa capacité de contenance, de réceptivité et de rêverie. Amené à vivre des situations émotionnelles intenses, celui-ci apprend à les élaborer à l’intérieur du séminaire. Chaque participant met au travail son écoute, ses associations, ses réflexions au service d’une élaboration groupale.  Cette méthode se révèle précieuse pour étudier les communications primitives et, d’une façon plus générale, toute communication corporelle et émotionnelle.

Animé par Rosella Sandri, psychanalyste; formatrice; docteur en psychologie.