Copes, formation pour les professionnels de l’enfance, de l’adolescence et de la famille
Descriptif complet Programme détaillé Inscription

  StageSM20-42P 765 €
Émergences du langage chez des enfants et des adolescents présentant des Troubles du Spectre Autistique

Début : lundi 21 septembre 2020

Les émotions partagées, l’intégration de l’image du corps, l’intérêt pour les mouvements et les vibrations, sont préalables à la communication verbale. Le passage des bruitages aux mots chez les enfants autistes ne suit pas toujours les mêmes étapes que dans le développement normal. Après avoir retrouvé une certaine sécurité du sentiment d’exister en continu, les enfants autistes supportent plus facilement d’entendre les voix humaines et certains d'entre eux peuvent alors accéder au langage. Les psychothérapies pour les enfants autistes mettent au travail des dépressions primaires non élaborées et favorisent des reprises développementales dans la communication. La spécificité des mouvements transférentiels avec des enfants sans langage verbal nous entraine dans une méconnaissance des bénéfices qu’ils peuvent tirer d’un suivi en psychothérapie.

En partenariat avec la CIPPA.

Le langage s’inscrit dans le corporel. Les personnes autistes se montrent sensibles à l’attention du thérapeute à leur langage corporel, et ils développent des expressions métaphoriques sur leur vécu corporel et sur la relation. La narrativité du thérapeute soutient l’émergence de celle du patient depuis un langage corporel préverbal jusqu’au langage verbal. Elle relance la narrativité parentale souvent mise à mal par la sidération provoquée dans l’entourage par la symptomatologie autistique. Les émergences du langage verbal s’accompagnent d’utilisation d’appuis tant que la sécurité de base n’est pas acquise, appuis différents selon les enfants, et qu’il est important de respecter.

Animé par Armelle Barral et Chantal Lheureux-Davidse, psychologues cliniciennes, psychanalystes, membres de la CIPPA